jeudi 2 novembre 2017

Etreindre un arbre serait bon pour la santé...


Etreindre un arbre serait bon pour la santé...


Chrysanthème


Dans les jardins en deuil ta frileuse parure
Jette une note gaie et sur les tapis d'or
Par l'automne étendus, tes rameaux de verdure
Font croire que l'hiver est loin de nous encor...

Extrait poème
Le Chrysanthème - Honoré Harmand

 

Mante-religieuse sur chrystanthème

La mante religieuse, gros insecte mais pas méchant pour l'homme...

seulement pour son mâle qu'elle dévore après l'accouplement !

Cette affirmation est en réalité - partiellement - une idée reçue !
C'est vrai : parfois la femelle mange le mâle pendant l’accouplement. Elle commence par la tête pendant que le corps du mâle continue à s’accoupler ! Mais ce n’est pas systématique, si la femelle n’a pas faim, elle ne le mangera pas. Mais si elle a faim, une proie facile - le male est plus petit que la femelle - à portée de ses pattes ravisseuses... c’est trop tentant ! Il arrive aussi que deux femelles qui se rencontrent, se battent et se dévorent. Les insectes prédateurs sont en effet souvent cannibales.
Mais les mantes ne sont pas les seules à manger leurs mâles. D’autres insectes prédateurs sont tentés lorsque les mâles sont plus petits. C'est également le cas chez les araignées : les mâles se méfient terriblement des femelles et partent à toute vitesse dès que l’accouplement est terminé !


Photo de mante-religieuse sur chrystanthème


Courleurs d'automne






samedi 29 avril 2017

Barbe d'iris

barbe iris violet

La barbe d'un iris dont la fonction principale est d'attirer les insectes pollinisateurs vers les organes sexués de la fleur a également des atouts esthétiques évidents. Un iris bleu à barbe bleue a moins d'impact que le même iris doté d'une barbe d'une couleur différente de la fleur.



mardi 25 avril 2017

Etang de Cazeneuve




Un cadre calme et verdoyant...

 






Situé en Isère (Châtonnay)

Cimetière abandonné...


Un cimetière où la nature a repris ses droits...




 
 


 


J’ai écrit ton nom…
 
J’ai écrit ton nom sur le sable,
Mais la vague l’a effacé.
J’ai gravé ton nom sur un arbre,
Mais l’écorce est tombée.
J’ai incrusté ton nom dans le marbre,
Mais la pierre a cassé.
J’ai enfoui ton nom dans mon cœur,
Et le temps l’a gardé.


samedi 18 mars 2017

Narcisses ou jonquilles, c'est le printemps !

Narcisses ou jonquilles, c'est le printemps !


Les narcisses ou les jonquilles sont des bulbes qui ont toutes une fleur composée d'une trompette centrale, ou couronne émergeant d'une corolle de six pétales qui est appelé périanthe. Les feuilles en touffe qui entourent la tige supportant la fleur sont lisses et d'un vert terne. Les fleurs en haut de la hampe infléchie sont parfumées et les coloris vont du blanc au jaune en passant par le orange et le rose. Certaines ont des fleurs doubles.  Leur floraison dure 2 à 3 semaines.

Les narcisses sont le signe de l'arrivée du printemps, mais attention : fleurs et tiges sont toxiques !

Narcisses ou jonquilles, c'est le printemps !

 La jonquille est plus ou moins rustique selon les variétés : certaines demandent une protection l'hiver en dehors du Midi de la France, d'autres restent installées au jardin où elles se naturalisent rapidement.
Elle se cultive en pleine terre et en pots et s'utilise en massifs, en bordures, en sous-bois, en rocailles et en fleurs coupées. Une culture en serre ou en intérieur permet de forcer la plante et d'obtenir des fleurs du mois de novembre au mois de mai.

Alors jonquille ou narcisse ?

Pour le botanique, ce sont tous des NARCISSES, en somme, "narcisse" est le nom savant, "jonquille" est un nom commun, mais il n’y a pas de différence de nature entre l’un et l’autre.
Néanmoins, dans la langue commune on nomme généralement "jonquille" les fleurs à corolle en trompette et "narcisse" les fleurs à corolle courte, comme le petit narcisse des poètes, Narcissus poeticus, qui sent si bon.
 
Le mot jonquille vient de la ressemblance entre les feuilles du narcisse et celles du jonc : de l’espagnol jonquilo, issu du latin juncus : le jonc.

Facile, non ? Enfin, on peut comprendre que certains y perdent ... leur latin !

Fleurs de printemps

Fleurs de printemps

mercredi 4 janvier 2017

Des milliers de diamants dans les champs...



La gelée
Ce matin,
Il y avait
Des milliers
De diamants
Dans les champs.
Les gens ont dit :
“C’est la gelée.”
Mais moi
Je sais bien
Que c’est la lune
Qui a fait craquer
Tous ses colliers.

Anne-Marie Chapouton

dimanche 1 janvier 2017

Meilleurs voeux


Savoir profiter du moment présent, savoir vivre pleinement chacun instant et ne pas uniquement penser aux jours à venir, voilà un défi à relever dès maintenant ! 

Cueillez, cueillez dès aujourd'hui les roses de la vie ...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...